11 oct. 2019

L'impact de la suppression de l'ISF et l’instauration du PFU.

Le premier acte de Macron président de la République, suppression de l'ISF (impôt sur la fortune) et instauration du PFU (prélèvement forfaitaire unique), est passé sous l’œil d'une commission gênée par les éléments relevés repoussant à plus tard ses conclusions.

8 oct. 2019

Charité, solidarité, fraternité, le chemin du progrès humain.

Il y a une vingtaine d'année, je me suis fait agresser par la gente catholique de ma ville pour avoir écrit un article pour la solidarité contre la charité. Aujourd'hui, la droite habille ses réformes de solidarité. Et la devise de la République française "Liberté, Egalité, Fraternité" reste lettre morte. La charité est vieille comme le monde, la solidarité est apparue dans la seconde partie du 20ème siècle avec la sécurité sociale, la fraternité est-elle devant nous?

2 oct. 2019

Journées de rentrée de Génération.s: "a-t-on déjà perdu ?"

Préférer l’union à la division : la gauche et les écologistes relèvent le défi de leur génération (Débat des journées de rentrée de Génération.s à Villejuif).

8 sept. 2019

Le sujet du moment: l'entreprise.

Avec "Refonder l'entreprise", Blanche Segrestin et Armand Hatchuel résumait une recherche menée au début du 21ème siècle sur l'entreprise. Ce travail s'est poursuivi au sein du collège des Bernardins avec trois moments: L'entreprise, formes de la propriété et responsabilités sociales (2009-2011), L’entreprise : propriété, création collective, monde commun (2012-2014) et Gouvernement de l’entreprise et création de commun (2015-2018).
Dans sa première résolution du 17ème congrès, l'Ugict CGT s'engage à agir pour un nouveau statut de l'entreprise, distinct de celui de la société d'actionnaires* (2014). Cette résolution est confirmée lors du 18ème congrès** (2018).

7 sept. 2019

Université de rentrée de la Gauche Républicaine et Socialiste

J'ai participé à la journée du 7 septembre avec trois conférences (comment changer le monde, l'urgence sociale et l'avenir de la France. Emmanuel Maurel a clos les journées en présentant les sept grands axes du programme du parti.

16 août 2019

Une société fraternelle pour la liberté et l'égalité

L'aide publique aux entreprises est devenue si importante que la propriété privée lucrative a perdu tout son sens. Mais les expériences du 20ème siècle ont montré la dangerosité sociale des nationalisations massives qui donnent trop de pouvoir à trop peu de personnes. C'est dans la définition de l'entreprise et la reconnaissance de la valeur constituante du travail qu'il faut investir la question.

18 juin 2019

Il est temps de se passer du capital.

Il ne s'agit pas là de spolier les propriétaires de capital social de l'entreprise, le droit de disposer  à leur convenance de la propriété qu'ils ont dans la société d'actionnaires (SA) est un droit constitutionnel. Mais il est temps de reconnaître la contribution du travail aux ressources de l'entreprise au travers d'une propriété d'usage du collectif de travail (CT) sur les ressources de l'entreprise à la hauteur de cette contribution.

6 juin 2019

Sortir du duel populistes-progressistes?

Le Monde a publié, en date du 5 juin 2019, un article d'Ismaël Emelien et David Amiel où les auteurs de "Le progrès ne tombe pas du ciel" imaginent une sortie du piège que Macron veut tendre aux Français: le duel RN-LREM. Les jeunes conseillers du président soulignent le risque de la mise en place d'une alternance RN/LREM comme naguère l'alternance UMPS.

4 juin 2019

La solidarité

"La gauche n'a pas le monopole du cœur.", c'est avec cette phrase que Giscard d'Estaing a gagné la présidentielle de 1974 contre Mitterrand. Depuis, la gauche s'est limité a mobilisé les cœurs et a oublié l'exigence de transformation de la société. La droite, rassemblée par Macron, en a fait son pouvoir.

1 juin 2019

Le travail, enjeu des retraites

Voilà une contribution à voir et à lire absolument avant d'accepter la réforme des retraites de Macron et Delevoye. L'enjeu des retraites dépasse le débat organisé par les promoteurs de la réforme ou les arguments de ses opposants. C'est un enjeu de modèle de société. Bien sûr, Bernard Friot intervient plus de soixante-dix ans après la création de la sécurité sociale. Bien sûr le résultat des négociations et des rapports de force de l'époque marque les retours sur l'histoire. Mais la contribution nous permet de disposer d'arguments qui prennent du sens et donc, de la force.

29 mai 2019

Politique industrielle

La politique industrielle de Macron est en train de faire deux victimes dans le système industriel français: "Renault, General Electric, révélateurs d'un état défaillant" (Journal l'Humanité du 29 mai 2019). "L'Etat doit agir pour préserver l'outil industriel" affirme Fabien Roussel dans le même numéro du journal.

25 mai 2019

Les jeunes retraités

Macron dit privilégier ceux qui travaillent et taxe les retraités d'une nouvelle CSG pour exonérer de cotisation sociale l'employé. Il bloque l'évolution des pensions. Est-ce pour autant privilégier le travail?

22 mai 2019

Le manifeste 21

Ce n'est pas la diversité qui a effacé la gauche du paysage politique. C'est l'absence de clivage net avec la droite. "La gauche n'a pas le monopole du cœur." avait dit Giscard d'Estaing. La pratique du pouvoir a enlevé toute volonté transformatrice à la gauche, elle a réduit son ambition à la réparation des injustices. Ce manifeste veut renouveler ses ambitions.

14 mai 2019

Macron pense à gauche?

"Si Macron pense à gauche, pourquoi le voit-on à droite ?" se demande Speranta Dumitru dans la tribune. Mais si on le voit à droite, c'est qu'il pense à droite. C'est tout simplement la différence entre le discours et les actes.

12 mai 2019

Le travail vs Koenig ou Friot

Invité de l’émission "Interdit d’interdire" animée par Frédéric Taddéi, Gaspard Koenig a débattu de la notion de travail avec Bernard Friot. Pour Bernard Friot, la valeur de l'activité humaine doit être reconnue par un salaire à la qualification entre 1700 et 5000 € à partir de l'âge de 18 ans jusqu'à la mort. Pour Gaspard Koenig, s'il manifeste un certain mérite de la personne qui le fait, le travail ne prend valeur que sur le marché qui le rémunère.

Les quatre impasses du capitalisme mondial

3 mai 2019

La Gauche Républicaine et Socialiste (GRS) dans les élections européennes


Emmanuel Maurel (candidat sortant GRS) et Elisabeth Chavanne (candidate LFI de Rennes) invite les Rennais à la maison de quartier de Villejean pour manifester leur intérêt pour des propositions si mal présentées dans les médias.

1 avr. 2019

Contribution au congrès du syndicat FAPT 35

Le document proposé au congrès du syndicat FAPT35 trace clairement la route que souhaite prendre le syndicat et la présente de la bonne façon pour en faciliter l’appropriation par chacun : mettre en place et faire vivre les outils organisationnels susceptibles de permettre la compréhension du monde tel qu’il est et l’action collective nécessaire à la prise en compte des besoins des salariés en référence aux repères revendicatifs de la confédération, ceux de la fédération et les cahiers revendicatifs écrits avec les salariés.

Fin de la trêve hivernale

26 mars 2019

Une dette de dingue pour les entreprises

La dette des entreprises est partie à la dérive. Leur besoin de financement n'est pas en cause, mais les grands groupes s'adonnent à leur sport favori, la fusion-acquisition et beaucoup cèdent au mirage de l'augmentation de leurs liquidités.

14 mars 2019

Fin du mois, fin du monde, un seul programme

Lors de sa démission du gouvernement annoncé au grand entretient de France Inter, Nicolas Hulot affirme que la solidarité ne doit pas être une option, mais une condition à la paix sociale. Avec les 66 propositions qu'il fait avec Laurent Berger, pour donner à chacun le pouvoir de vivre, Il souligne le lien entre le social et l'écologie, il place l'écologie dans la besace de la gauche.

14 févr. 2019

La valeur du travail, réponse à la révolte dite "des gilets jaunes"

La réponse du gouvernement à la révolte est violente avec une stratégie de confrontation de la police confiée à des unités dont le contrôle des manifestations n'est pas le métier. Les dégâts humains sont énormes chez les apprentis manifestants. Mais depuis la loi travail, même les manifestants syndicaux qui ont de l'expérience et collaborent avec les préfectures les subissent. Le libéralisme est devenu autoritaire.
La valeur travail fait consensus? La meilleure réponse à la révolte est de soigner le travail, d'en reconnaître la véritable valeur.

30 janv. 2019

Un Epinay des opposants à Macron?

Le salariat traditionnel, organisé syndicalement, a subi de grandes défaites depuis trente ans: retraites, fiscalisation de la protection sociale, la loi travail, la SNCF. Il est aujourd'hui inaudible. Le salariat représente 90% de la population active. Ses organisations politiques traditionnels ont explosés aux dernières élections présidentielles et ce qu'il en reste vont à la catastrophe aux élections européennes prochaines.

28 janv. 2019

Contribution pour prendre parti, en place publique et au grand débat

Contribution pour prendre parti, en place publique et au grand débat.

Déconstruction des "vérités économiques" dominantes

Regagner la bataille des idées, refuser ce qui peut paraître du bon sens, tordre le cou à ces prétendues "vérités économiques". Savez-vous qu'il y a eu plus de 165 réformes relatives au marché du travail depuis 2000 en France? Que nous avons déjà connu une dette publique représentant 200  % du PIB? Que plus de la moitié de la dépense publique profite au secteur privé? Dans ce traité d'économie hérétique, Thomas Porcher nous offre une contre-argumentation précieuse pour ne plus accepter comme une fatalité ce que nous propose le discours dominant.
Le Média a présenté ce Traité d'économie hérétique avec un entretien de Thomas Porcher le 23 avril 2018. Le livre est paru en poche le 16 janvier dernier et constitue une très intéressante ressource pour participer au grand débat. Fondateur de Place publique avec Raphaël Glucksmann, sa démarche constructive peut nous aider les enfants du vide à passer de l'impasse individualiste au réveil citoyen.

25 janv. 2019

Cotisations sociales et impôts, un peu de clarté!

La dette publique est toujours liée aux dépenses sociales. Or les recettes fiscales souffrent de la multiplication des niches fiscales pour raison d'attractivité, la réaction des comportements individuels à ces signaux est pourtant si méconnue! En fait l'équilibre des finances publiques souffre du grand bazar créé par l'espoir illusoire d'attirer des capitaux.

Pour une politique industrielle européenne

Si l’Europe devait se fixer une mission fédératrice, ce serait celle de la reconquête du grand marché… disons plutôt des promesses du grand marché. Non pas que l’UE et encore moins la zone euro dans son ensemble souffrent d’un déficit chronique et inquiétant de ses échanges avec le reste du monde, où d’un taux de pénétration anormalement élevé. Bien au contraire. Leur excédent des transactions courantes sont très largement positifs. La reconquête du grand marché, n’est donc pas celle de la compétitivité.

23 janv. 2019

Le modèle social français

Comment est-il possible que les Français épargnent tant tout en dépensant autant, alors qu'ils supportent autant de prélèvements obligatoires? Ils mutualisent tout simplement le plus possible de dépenses, c'est le modèle social français.

14 janv. 2019

Gauche, gilets jaunes et violences policières

"Qui peut être certain que dans la prochaine élection présidentielle, voter Macron contre Le Pen ce sera voter pour la démocratie ? C’est bien ça le problème aujourd’hui. Quels arguments va-t-on trouver pour s’opposer au Front National quand on a l’impression qu’en matière d’immigration, en matière de violences policières et en matière économique, finalement, les différences ne sont pas si grandes ?" [Eric Fassin]

4 janv. 2019

Le salaire

Le 20 décembre 2018, Gérard Filoche, Richard Abauzit et Jacqueline Balsan débattaient à Montpellier sur le salariat, les cotisations sociales et le chômage.

1 janv. 2019

Bonne année 2019

La France a achevé l'année 2018 dans la violence et l'incompréhension. Elle a deux problèmes à résoudre en même temps: la moitié des Français gagnent moins de 1800€ et la moitié des entreprises versent les trois quarts de leur valeur ajoutée en salaires. Macron ne propose rien pour changer cela, mais il semble avoir beaucoup progressé dans l'écoute grâce aux gilets jaunes.