1 nov. 2018

Les Européennes 2019

Macron se présente comme progressiste contre populiste aux élections européennes. Dans cette alternative, voilà la réponse des Français. "La dernière étude de l’Ifop sur les Français et le pouvoir nous dit le contraire. Réalisée pour le compte d’Ouest-France, publiée ce jour, elle nous apprend que 59 % des Français seraient d’accord pour confier la direction du pays à des experts non élus qui réaliseraient [les] réformes nécessaires mais impopulaires. Et 41 % pour la confier à un pouvoir politique autoritaire, quitte à alléger les mécanismes de contrôle démocratique s’exerçant sur le gouvernement." (Vernay, 2018)  Quelle différence entre une dictature des experts et une dictature nationaliste? 

29 oct. 2018

Place publique

J'appartiens à la génération de ceux qui ont laissé filer ce qu'avaient construit ses parents à la fin de la première guerre mondial et qui laissent leurs enfants dans le vide individualiste qui les poussent à la religions, au nationalisme ou à tout autre identité plus ou moins guerrière. J'adhère à la démarche de Raphaël Glucksmann qui vise à ouvrir le débat sur la place publique.

27 oct. 2018

Les conditions d’une gouvernance durable, sociale et environnementale de l’entreprise

La société d’actionnaires apporte le capital initial, alimente éventuellement le capital social, sa contribution est inférieure au tiers en moyenne des ressources de l’entreprise. Le collectif de travail, lui, produit la valeur ajoutée dont en moyenne un tiers, le profit, est utilisé pour réparer les actifs (amortissements), pour rembourser les crédits, etc. et pour dégager le bénéfice de l’entreprise.

APRES

L'Alternative pour un Programme Républicain, Ecologiste et Socialiste est la plus récente scission du parti socialiste. "La politique n'est pas affaire de bons sentiments, elle est la gestion du rapport de force. Le consensus d'abord, le consensus avant tout c'est la passivité, la capitulation, la résignation du mouvement social..." affirme Jean Poperen.

18 oct. 2018

Le Front populaire du 21ème siècle

Après 22 ans de militantisme au parti socialiste, j'ai quitté le parti en 2012 lorsque la majorité d'Un Monde d'Avance a rejoint la majorité dans le soutien à la présidence Hollande. Depuis les élections présidentielles, j'oscillais entre Génération.s et France Insoumise. J'adhère au projet de Front populaire du 21ème siècle lancé par Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann.

15 oct. 2018

Retraités, triple peine pour l'économie

Macron décline sa politique dite de "priorité au travail", en fait "tout pour les grands propriétaires": l'investissement au prix de 200 Md€ d'aides publiques pour 400 Md€ sans revisiter la portée de la propriété productive! Depuis plusieurs années, les pensions décrochent des salaires qui suivent plus ou moins les progrès de la productivité; elles ne décrochent aujourd'hui du niveau des prix.

13 oct. 2018

Trois idées neuves pour l’entreprise européenne du XXIe siècle

Un certain nombre de députés et d'universitaires* ont signé une tribune parue dans Alternatives économiques qui avance trois idées neuves pour l'entreprise européenne du 21ème siècle. L'un d'entre eux en a informé les militants de Cesson-Sévigné qui ont accompagné la campagne des municipales de 2014 de Michel Bihan, maire sortant. Il a lancé le débat sur la reconnaissance de la contribution du travail aux ressources de l'entreprise, question clef pour l'entreprise du 21ème siècle.